peperonity.net
Welcome, guest. You are not logged in.
Log in or join for free!
 
Stay logged in
Forgot login details?

Login
Stay logged in

For free!
Get started!

Multimedia gallery


hayliz4u.peperonity.net

nocte

La nuit était calme, pure et lisse. Comme toujours. Le petit point rouge dans l'obscurité noire. Le petit point rouge était assi sur un banc, il faisait nuit, très nuit. L'internat allait pas tarder à réouvrir ses portes. Il faisait froid. Un rythme, une mélodie, très faibles mais présents. Les lampadaires s'allument. Un nuage s'envole en direction de la lune. L'air est humide et froid. Le point rouge vacille, menace de disparaître. Il disparaît. Un petit bruit, comme un grattement. Puis la flamme du briquet qui éclaire furtivement un visage. Décembre. C'est décembre sur un banc. Le petit point rouge est lancé par terre et s'éteint. Le silence se brise. J'aime le silence des clopes. La buée et la fumée s'échappent des respirations. Il y a deux personnes dont on voit progressivement apparaître les contours. Deux filles, apparemment. L'une se lève et commence à esquisser des mouvements étranges. Ah oui, elle danse. L'autre commente et donne son point de vue : ça pourrait être op en faisant les gestes cassés, tu vois ce que je veux dire? -Non - Tu sais, comme ça, dit-elle en faisant des mouvements saccadés. -Ah ok! La première continue de s'entraîner cette fois-ci la lune transparaît, je vois clairement la scène. Je reconnais deux meufs du lycée. je les connaîs pas trop, juste de vue, mais elles ont l'air de meufs bien. Je connais pas leur nom, seulement les surnoms qu'on leur a donné. Celle qui est sur le banc, c'est "la fille en rouge", l'autre on s'amusait à l'appeler Diam's parce qu'on l'avait entendu dire qu'elle n'aimait pas Diam's. La meuf en rouge des fois, je me rapelle, on s'amusait à la faire chier en lui envoyant des crampes, "eh, toi, la fille en rouge!" Puis on faisait semblant de rien avoir dit si elle se retournait. C'était très con, mais bon, on s'amuse comme on peut. Une fois, je crois qu'elle nous a grillé quand on a sifflé sur son passage. Elle nous a regardé avec des yeux de flingue. Putain, ce regard revolver! Elle a éclater la porte contre le mur. il y avait quelque chose qui allait pas, c'est sûr, mais je sais pas si c'était de notre faute. Je sais pas pour mes potes, mais moi je kiffais son style. Un peu rebeu, souvent avec des petites tresses, un baggy tout tranquille, des baskets tranquilles, un gros blouson tranquille, un sac-à-locks vissé sur la tête encore plus tranquille... une meuf tranquille, avec des potes tranquilles. bon, juste un peu venere mais faut pas la faire chier elle a foutu un poing dans la gueule d'un gadjo devant la cpe. Personne n'a rien dit. le gars a halluciné de voir une meuf qui se laissait pas mettre la main au cul. il a rien dit. La cpe avait tout vu, elle n'a rien dit non plus, elle lui a fait un sourire. Elle, elle est rentrée dans le self. Une pote a elle, Siana, l'a suivi. Les gadjos en revenaient pas ils se sont foutu de la gueule du mec qui avait pris le point dans la face. Respect! Le cran, le sang froid, puis ce regard de revolver ...


This page:




Help/FAQ | Terms | Imprint
Home People Pictures Videos Sites Blogs Chat
Top
.